Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • carnet de voyage (Inde)

    L'INDE du NORD

    (Rajasthan)

     

    L'Inde présente à celui qui la visite 3 aspects principaux souvent ambivalents et complexes : (1) une image de carte postale somptueuse, (2) un passé tourmenté mais riche, (3) un avenir qui se construit avec frénésie mais qui reste plombé de défis lourds à relever.

     

    (1) Une carte postale somptueuse, un choc d'images pleines de richesses, de féérie et de fastes, mais un prisme déformant sur la réalité d'aujourd'hui.

     P1050293.JPG

    • Avec ses temples hindous, jaïns, sikhs, bouddhiques, ses mausolées nichés au cœur des villes des campagnes et des forêts; c'est l'étonnant temple vishnuique de Jagadisha à Udaipur, le temple jaïn de Ranakpur ou l'édifice religieux de Parshvanatha à Jaisalmer, le Taj Mahal à Agra, etc... De tous ces monuments émanent une étonnante ferveur et une animation marquant l'importance du facteur religieux en Inde, hier comme aujourd'hui.

     

     

     

    • Avec ses minarets ciselés, parfois en marbre, attestant de la coexistence, parfois fragile et tourmentée, des religions; on gardera à l'esprit, bien qu'entraperçue, la mosquée «Jami Masjid» à Delhi.P1050811.JPG

     

     

    • Avec ses forts guerriers qui barrent les collines et qui incarnent des vestiges de guerre, de violence et d'invasions; avant Jaisalmer, le fort de Phokaran donne une idée des imposantes protections guerrières qui trouvent leur plus belle expression avec le Fort d'Amber où dans la ville abandonnée, autrefois capitale éphémère, de Fathepur Sikri.

     

     

     

    •  Avec ses couleurs, celles harmonieuses et vives des saris féminins et des turbans masculins, celles aussi des villes et des palais (ville bleue de Jodpur, ville au gré rose de Jaipur) et les havelis des riches marchands.

     

    P1050594.JPG

     

    • Avec ses lacs parsemés d'îles où trônent de magnifiques résidences princières dans une atmosphère colorée et orientale. La ville d'Udaipur offre dans le reflet du lac Pichola, l'image éternelle d'une Inde Orientale qui a toujours hanté notre imaginaire et qui ne déçoit pas, surpassant même le rêve.

     P1050135.JPG

     

        P1050155.JPG        

     

     

     

     

     

     

    (2) Un passé, une Histoire, faite d'invasions successives qui ont envahi le pays, qui l'ont métissé et lui ont donné une identité forte qui fait que l'Inde est unique.

     

    • Avec des conquêtes menées par les Huns, les Moghols, les Perses(?) et, de manière plus sournoises, les Anglais;

     

    • Avec l'histoire des Maharadjas, de leur compromission avec les envahisseurs par alliances matrimoniales ou autres ( Akbar et les Rajpoutes), de leur vie faite de luxe extrême (palais incrustés de pierres précieuses), de sexe débridé (harems multiples et coquins soumis à une liturgie païenne pour désigner les élues...) et d'appropriation des ressources sans réel partage sur fond de despotisme et de paternalisme judicieux; on a ressenti chez notre guide toute la séduction qui l'habitait encore pour le vécu et le faste des Maharadjas. Notre guide était un Prince par sa tenue et son allure.
    P1050080.JPG

     

    • Avec le peu glorieux colonialisme britannique marqué par les intrigues politiques et le pillage sans vergogne des richesses du pays. On sait que l'influence croissante de la célèbre Compagnie des Indes Orientales a permis aux anglais de s'emparer du pouvoir politique qu'ils exercèrent avec subtilité et machiavélisme par des alliances, parfois contre nature, avec leurs anciens ennemis Rajpoutes. Malheur, en revanche, aux anciens officiers factieux Cipayes. (Indépendance de l'Inde en 1947,assassinat du Mahatma Gandhi en 1948).

     

    • Avec toujours à l'esprit, pour nous hexagonaux, les noms mythiques et pleins de magie de nos anciens comptoirs (Pondichéry, Chandernagor....) situés (hélas!) très loin au Sud et qui habitent toujours notre imaginaire.

     

    (3) Un avenir dans une zone où se dessine le futur Monde qui, économiquement, accentuera le vieillissement  de notre Europe ancienne et de l'Occident en déclin.

     

    • Avec son extrême pauvreté qui côtoie l'outrancièrement moderne et le luxe parfois ostentatoire; les bidonvilles sont présents partout ; les campagnes ont des allures de Moyen-âge.

     

    P1040910.JPG

     

    . Avec des structures, dynamiques et performantes, qui se mettent en place dans une Nation où la pression démographique est énorme (+19 millions d'habitants par an et 2ème pays au monde par sa population) où, de surcroit, le système éducatif s'avère impressionnant en qualité et en quantité (règle des 5 km pour la construction des écoles) avec forte empreinte du système éducatif british dans sa discipline apparente et ses tenues en sage uniforme coloré;

     

    P1050512.JPG

     

     . Avec un positionnement de l'Economie sur le développement des services et notamment sur les NTCI (nouvelles technologies de la communication et de l'information) qui, comme on le sait, sont au cœur de la nouvelle révolution industrielle en cours et vont vite donner à l'Inde un avantage économique décisif;

     

    • Avec un pays qui apparaît comme in immense chantier, notamment à New-Delhi avec la construction pharaonique de son métro.

     

    (4) Des handicaps lourds qui compliquent la réalisation de défis colossaux à relever

     

    • Incontestablement, la pauvreté dont on ne voit pas comment même une croissance forte (+7% du PIB en 2008 et + 7.9% en rythme annuel pour le 3ème trimestre 2009 ) pourra faire reculer une situation qui reste dramatique et pour laquelle notre guide est resté discret.

     

    • Des mentalités peu adaptées aux pré-conditions de tout développement économique équilibré:

     

    • - Déterminisme de la philosophie Hindouiste et de son rapport avec le temps;
    • - Force des traditions et des coutumes, certaines héritées des anglais (éducation) positives pour l'essor économique mais d'autres, plus ancestrales freinant le développement (culte des privilèges, organisation tribale d'une Société non unitaire, attachement au passé...) ;
    • - Système complexe de castes dont on ne voit pas la capillarité mais qu'il est difficile d'apprécier pour des Occidentaux en dépit des riches explications de Sudhir;

     

     . Situation politique interne fragile (démocratie non stabilisée avec un parti du Congrès trop dominant) et une conjoncture de politique extérieure délicate (attentats de Bombay, de Jaipur récemment sous l'influence des islamistes et d'El Qaïda) avec des rapports tendus avec la Chine et le Pakistan. L'armée est dès lors un acteur -ô combien visible- et majeur de la vie politique;

     

    • Conditions climatiques difficiles avec une sécheresse persistante dans un pays ou 60% des actifs appartiennent au secteur agricole représentant encore 20% du PIB indien.

     

     

    Mais l'Inde est magique et le Taj Mahal est son emblème éternel.

     

                       

     

     

     

                                           

    P1060075.JPG