Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Coup de gueule énervé !

    Au fil des éditoriaux et articles sur le remaniement ministériel, j'éprouve une poussée d'urticaire aigue pour les 3 raisons ci-après:

    - (1) Vous avez dit perdants ?

    les ministres sortants sont généralement qualifiés de perdants. Perdants ? quand on sait qu'ils ont acquis une retraite, retrouvent leur poste de député ou d'élu, sont nommés à la tête de Comités "théodule" et, pire, se verront parfois offrir la Direction d'organismes publics ou internationaux. Les vrais perdants sont du coté des gens ordinaires qui auront à subir une politique de rigueur et un supplément de souffance. Ce matin, la mère de famille - qui a courru mettre ses enfants à la crêche, s'est dépéchée de prendre son train pour atteindre un wagon irrespirable, a joué des coudes sur le quai de la gare pour ne pas être en retard au travail - cette mère de famille verra ce soir, dans son miroir, son visage plus fatigué que jamais et son avenir pas meilleur.

    - (2) Vous avez dit renoncement ?

    Certains ministres ou ex ministres ont refusé des ministères régaliens hautement prestigieux à forte responsabilité politique. Non mais on rêve ! ! ! Quand on a choisi d'être serviteur de l'Etat, amoureux de la res publica et passionné de gestion publique, comment peut on refuser l'outil le plus formidablement efficace pour exercer sa passion ? hélas ! on le devine....: par petits calculs personnels minables et hasardeux, par bouderie d'enfants gâtés avec une posture d'orgueil pathétique.

    - (3) Vous avez dit intérêt du pays ?

    On pourrait espérer d'une nouvelle équipe gouvernementale qu'elle soit mieux formatée pour servir de manière plus optimale l'interêt général et la France....On sait que ce renouvellement est fait pour un seul homme et un seul objectif: sa victoire en 2012

  • Fréquentons les proverbes africains (suite)

    OUSMAN8[1].jpgIl faut fréquenter les proverbes africains car ils sont comme le tam tam porteurs de messages et empreints de grande sagesse et d'humanité. (Suite d'un précédent billet également sur les proverbes africains).

    1- Si tu as été piqué par une abeille ne passe pas ta colère sur le criquet.

    2- D'une petite chose peut naître une grande comme du noyau sec le palmier dattier

    3- Le vent ne rompt pas un arbre qui sait plier.

    4 C'est dès l'aurore que l'on connait la bonne matinée.

    5- Celui qui s'égare dans la forêt se fâche contre celui qui le ramène sur le bon chemin.

    6- Le chagrin est comme un grand trésor: on ne l'ouvre qu'à ses meilleurs amis.

    7- L'écorce d'un arbre n'adhère pas à un autre arbre ( mise en cause de l'intégration?)

    8- Tous les blancs ont une montre, mais ils n'ont jamais le temps.

    9- Les marques de fouet disparaissent, la trace des injures, JAMAIS....

    10- On ne résoud pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré.

    porteuse africaine.jpg

  • petits moments de poésie....

    riparia.delichon.hirundo.jpgHirondelles, ouvrières aux ciseaux rapides qui taillent, cousent et recousent, dans l'air gris, la cape légère du temps.

    ---------

     "Regarde le soir comme si le jour y devait mourir

    Et le matin comme si toute chose y naissait

    Que ta vision soit à chaque instant nouvelle

    Le Sage est celui qui s'étonne de tout" (Gide)

    -------------------------------------------------------

     L'escalier noir. La chambre grise

    Sur les draps blancs les tâches rouges.

    Les journaux gris. Le juge rouge.

    Le matin blanc. Le bourreau noir.

  • Merci à la CHINE !

    muraille de chine.jpgLe pays le plus endetté est de loin les Etats Unis, mais ses déficits sont aisément, et de manière exhorbitante , financés par l'achat (massif) de bons du Trésor américain, notamment de la part de la Chine.

    Le Gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, dont je fus récemment encore un collaborateur, a plusieurs fois évoqué ce processus par une une image chiffrée "particulièrement parlante".

    "Nous avons le spectacle de 1,2 milliards de Chinois"pauvres" avec un revenu moyen de 900 dollars par an qui, individuellement, prêtent chaque année de 100 à 170 dollars - c'est à dire de 12% à 20% de leurs revenus -  à des résidents américains, dont le revenu est 15 fois supérieur au leur. Alors même que pour plupart des chinois de nombreux besoins élémentaires d'éducation, de santé et d'infrastructure sont loins d'être satisfaits, l'ouvrier du textile chinois (ce n'est qu'un exemple) payé une misère reverse une partie de son salaire pour qu'une famille texane puisse se payer un deuxième 4X4." 

    (merci à P-A Delhommais d'avoir récemment "ressorti" dans le Monde cette intervention de M. Noyer à Aix en Provence)

    Demain nous serons sous domination chinoise à tout le moins au plan économique; mais le poids stratégique et politique se mesure à l'aune du poids marchand . Le seul frein à l'hégémonie  de la Chine peut provenir des contestations sociales (et tribales) qui secouent ce pays et peuvent être un frein à son développement

  • Quelques (brèves) pensées du jour sur l'enfance, le bonheur, l'absence, la mort...

    "Je suis né dans mon enfance, c'est mon pays"

    enfant.jpg"Montrer à un enfant ce qui jadis vous a ravi, voir le ravissement de l'enfant se surajouter au votre de sorte qu'un double ravissement baigne dans la lumière de la confiance et de l'affection: voila le bonheur!

     

    "la chenille qui rêve d'aller plus vite songe à quelques pattes supplémentaires alors que ses problèmes futurs doivent être réglés en termes de papillon ailé"

    "le seul, le vrai, l'unique voyage, c'est de changer de regard"....

    ----------------------------------------------------------------------------------------------

    Sur le départ de l'être cher, son absence ou sa mort, voici une FORMIDABLE image:

    "Ce n'est pas parce que le voilier a disparu à l'horizon qu'il n'existe pas"

    ---------------------------------------------------------------------------------------------

    Définition d'un choc traumatique, d'une déception forte.

    Il est des chocs ainsi qui vous marquent pour la vie, comme un fer rouge cloué au fond de l'âme, un point de misère ou d'humiliation au-delà duquel quelque chose en vous se tétanise qui ne se dénoue plus et vous met pour longtemps hors du monde, hors de vous.

    Définition de la joie

    J'éprouvais une sorte de dilatation intérieure, une fête interne sans objet, ni images, ni mots,une extase de soulèvement et de dissolution à la fois. Quelque chose d'immense se déploie en moi, un certain sentiment océanique, une bouffée de paix suprême, une extase d'unité.

  • Ceux qui souffrent se reconnaitront

    "Il ya toujours une heure de la nuit où l'homme se retrouve seul avec lui même et, là, terré au secret de son repère, comme le cerf haletant, lêche ses blessures"