Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Annie Girardot, jusqu'à l'excès, ad nauseam.....

Tous les JT du soir ont ouvert sur ce décès pour une couverture de l'évênement de près de 10 minutes. Formidable comédienne, populaire, talentueuse et frappée d'un destin tragique avec la maladie que l'on sait

MAIS....

Cette personne a exercé sans discontinuer le métier qu'elle adorait et elle a reçu à satiété tous les signes de reconnaissance possibles (y compris financiers)  pour une passion bien accomplie. J'aurais préféré 10 mn de JT qui me parlent de la vie du réfugié égyptien à la frontière tunisienne ou des derniers instants de ce jeune soldat français mort récemment en Afghanistan et qui laisse ses parents et ses enfants désemparés par une mort inutile mais offerte au pays. Tiens ! on aurait pu faire aussi 10 mn sur la mère de famille qui court le matin mettre ses enfants à la crêche, recourt pour prendre son train, s'y bouscule et se rebouscule à la gare d'arrivée, parvient en retard à son travail, se fait réprimender et devra écouter le soir son mari qui se dira épuisé.  

Les commentaires sont fermés.