Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Faire taire certaines critiques

    Certains visiteurs reprochent à mon blog son côté exagérément sérieux et grave. Je lui ajoute donc un peu de légèreté aujourd'hui, par ce poème sans prétention.

    SOIRS DE PRINTEMPS

    "Le soir allume ses flambeaux

    Dans le lointain s'embrasent les nuages

    qu'essayent d'atteindre les oiseaux

    Vient à présent l'heure du Sage

     

    Le ciel n'est plus que cendre et roses

    Qu'enveloppe un silence bleu

    S'il te plaît, écoute le

    Ce silence est plein de choses."