Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • "Fiche clinique" d'un Occident en déclin

    Cette fiche est faite à partir d'un interview de Regis Debray  paru dans "Le Monde" vendredi 18 juillet.

    1-/ L'étymologie latine de l'Occident, Occidere, ("tomber") renvoie à la chute, au coucher du soleil, et s'oppose à l'Orior ("l'Orient") la naissance du jour et le lever du soleil ! ......

    2-/ Il y a une "provincialisation de l'Europe". Le centre du monde s'est déplacé, la domination occidentale pourrait n'avoir été qu'une parenthèse dans l'histoire de l'humanité.

    3-/ L'Occident, c'est à la fois 1 zone, 1 organisation et 1 projet

         Zone : C'est l'espace euro-atlantique, ce qu'on a appelé le premier monde par opposition au tiers monde et au bloc soviétique. Il est né au moyen age avec l’avènement de la chrétienté, des universités et l'essor des villes. C'est l'aire chrétienne moins le monde des Orthodoxes.

         Organisation : l'Occident a créé une organisation politico-militaire (l'Otan). L'idée est de passer de la contemplation à la domination du monde, "non pas observer le Mont Olympe, mais le gravir". Avec une âme Faustienne, on vend son âme au diable pour conquérir. En Orient on invente la poudre pour faire des feux d'artifice, en Occident, on en fait de la poudre à canon.

        Projet : Moderniser la planète, par un mélange de marché libre (mise en commun de poules et de renards dans un poulailler...)et d’hyper-individualisme. L'Occident ne se pose plus qu'en s'opposant. Satan a changé de nom au cours des siècles: l'hérétique byzantin, le sarrasin, l'Ottoman, les sauvages, le communisme stalinien, et maintenant l'Islamisme.

    4-/ Les points forts de l'Occident

    - une cohésion sous l'égide de Washington. Dans le monde multipolaire, l'Occident est le seul ensemble unipolaire. Un chinois ne se laissera jamais représenté par un Indien, un Brésilien par un Argentin....

    - Le monopole de l'universel. Le droit est là où réside la force (hélas, 3 fois hélas!) . L'expression la plus élevée de la conscience universelle, l'Onu, se trouve à NY au cœur de l'hyper puissance américaine.

    - L'Occident c'est aussi l'école des cadres de la planète. Le chinois et le chilien se forment aux USA.

    - Le formatage des sensibilités humaines, ce qu'on appelle le soft power, qui est une façon d'imprimer l'imaginaire du monde entier.

    5-/ Les points faibles de l'Occident

    - L'hybris ( mot grec superbe! "vouloir plus que la part que le destin nous a attribué, la démesure..."), cette ignorance condescendante du monde extérieur ("The West and the Rest", disent ils), ce complexe de supériorité, ce sentiment de prééminence. L'Occident a mis 8 ans à comprendre que ses troupes étaient des occupants en Afghanistan

    - La perte du sacré et le déni du sacrifice. "Le 26 Aout 1914, 26 000 soldats français ont été tués et le président Poincaré n'est pas sorti de son bureau. Aujourd'hui, un soldat est tué au Mali et c'est un drame.." Le sacré est ce qui commande le sacrifice. Il n'y a pas d'européens prêts à mourir pour l'Europe. L'Orient a gardé le sens du sacré, donc du sacrifice.

    - "le présentéisme" ou court-termisme. L'Occident gouverne au rythme du journal de TF1. L'Orient est dans un temps plus long. "Les humiliés ont toujours plus de mémoire que les maîtres. On se souvient + des gifles qu'on a reçues que celles qu'on a données.".

    6-/ On avait cru sortir du monde des états nations par le haut, notamment par la création d' organisations mondiales; on s'aperçoit qu'on en sort par le bas, c'est à dire par la tribu, souvent à fondement ethniques ou religieux. 2 concepts sont à restaurer: la citoyenneté et la laïcité.

     

     

  • Rencontre avec une personne en grandes difficultés

    Une formation pour  bénévoles organisée par une institution caritative,  m'a  touché par la pertinence du contenu de ses recommandations.

    1/- Les conditions de l'accueil d'une personne en difficultés

    - Entendre le cri " Aimez moi"

    - Attention ! personne blessée, personne blessante

    - La rencontre est un "miroir"

    - La façon d'être et de donner: trouver la juste distance

    - Permettre à la personne de s'écouter elle même

    - Enclencher un processus d'autonomie chez la personne aidée

     

    index.jpg

    2/- Les attitudes du cœur

    - Se faire proche avec délicatesse

    - Se taire pour écouter

    - Eviter la compassion

    - Ancrer la relation dans la durée

    - Savoir dire oui ou non sans se faire manipuler

    - Reconnaître la richesse de la personne accueillie

    - Stimuler la prise d'initiative, le point d'ancrage de son avenir est en elle

    - Accepter mes limites et mon impuissance

     mains.jpg