Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • le moi, le soi et le surmoi

    portrait freud.jpgComme Freud nous l'a expliqué (Quelque soit la controverse sur cet auteur immense en tout cas), le surmoi est une des trois instances de notre personnalité, une instance qui tient à l'égard du moi un rôle de juge de critique et de censeur. C'est pourquoi Freud qualifie le surmoi d'instance judiciaire de notre psychisme, ce qui pèse sur nos actes en les jugeant, en les inhibant, en suscitant honte et culpabilité.

    Nous sommes aussi un être fondé sur une structure binaire avec notre moi social (moi extérieur) et notre moi intérieur (notre soi) celui qui observe et celui qui est observé, celui qui juge et celui qui est jugé.