Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A méditer

"Pour évoquer sa foi, l'Homme doit de montrer rigoureux. Si on me demande "Dieu existe -t-il? Je réponds: "je ne sais pas"

CAR

philosophiquement je demeure agnostique, unique parti tenable avec la raison, la seule raison.

CEPENDANT

j'ajoute "je crois que oui", la croyance se distingue fondamentalement de la science, Ce que je sais n'est pas ce que je crois et ce que je crois ne deviendra jamais ce que je sais.

L'escroquerie commence chez celui qui proclame "je sais" et qui affirme "je sais que Dieu existe" ou "je sais que Dieu n'existe pas". Il outrepasse les pouvoirs de la raison; il vire à l'intégrisme religieux ou à l'intégrisme athée prenant les chemins funestes du fanatisme et de ses horizons de mort. Les certitudes ne créent que des cadavres."

Eric Emmanuel SCHMITT

Les commentaires sont fermés.