Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sagesse du Monde

  • De l'importande du silence

    " Le silence est fait de paroles qui se taisent"( Y.Rivard)

    " L'écoute entend l'autre dans son propre silence"( M. Random )

    " Dites moi quelle violence est pire que le silence?"( JP Guay )

    " le silence est la parure de l'ignorant dans l'assemblée des sages"( Proverbe Sanskrit )

    " Le silence a le poids des larmes "( L. Aragon )

    " C'est le silence qui rapproche le plus de Dieu ".

     Dans un monde de "bruit et de fureur" il est bon de réapprendre le silence

     

     

     

     

  • Fréquentons les proverbes africains

    statue afrique.jpgIl faut fréquenter les proverbes africains car ils sont comme le tam tam porteurs de messages et de grande sagesse.

     1- Le mauvais danseur attribue ses maladresses au joueur de tam tam.

    2- Tous les blancs ont une montre mais ils n'ont jamais le temps

    3- Ce que tu aimes vaut mieux que ce que tu possèdes

    4- Si tu as été piqué par une abeille, ne passe pas ta colère sur le criquet

    6- Tant que tu n'as pas traversé la rivière n'insulte pas l'alligator.

    7- Quand le lion devient vieux, même les mouches l'attaquent.

    8- Si quelqu'un t'a mordu et que tu ne l'as pas mordu, il dira que tu n'as pas de dents.

    10- C'est parce qu'il vit dans l'eau qu'on ne voit pas le poisson qui pleure.

    11- Celui qui rame dans le sens du courant fait rire les crocodiles.

     

    A se souvenir de ces  paroles sages et pas anodines

  • Savez vous qui vous êtes?

    Si vous êtes catho, évangéliste, réformé, juif, musulman chiite, sunnite, allaouite, sikh, bouddhiste... vous avez une religion et une "étiquette". Si vous avez perdu la foi, ou si vous ne l'avez jamais eue...alors qui êtes vous?  "Courrier international" - que vous lisez, bien sur!- a évoqué récemment ce sujet

    7 possibilités

    - Agnostique:

    L'agnosticisme n'est pas l'athéisme. L'agnostique considère que l'existence de Dieu est à jamais indémontrable. C'est alors l'agnostique "pur et dur". Il existe un agnosticisme plus ouvert qui dit "je ne sais pas si Dieu existe".

    - Athée

    L'athéisme est la négation totale du concept de divinité. Il peut prendre plusieurs formes

    ° l'athéisme scientifique: les progrès de la science permettent d'expliquer le monde sans aucun recours à un dieu de type biblique. Chacun se souvient du dialogue entre Napoléon et Laplace: "Monsieur de Laplace, je ne trouve pas dans votre système mention de Dieu"; "Sire, je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse".

    ° l'athéisme philosophique; Dieu est ramené au concept de Nature ( chez Spinoza). l'athéisme refuse, par la suite, de postuler l'existence d'entités qui ne peuvent être ni prouvées (rationnellement démontrées) ni observables. C'est la volonté d'un monde sans métaphysique. Rappelez vous le cri de Nietzsche ( Qu'avons nous fait ! ...nous avons vidé la mer..").

    ° l'athéisme spirituel; L'athéisme n'empêche pas la croyance en d'autres formes de pensée abstraite ou d'émotions mystiques. Le Bouddhisme dont les dogmes ne font pas intervenir la notion de divinité peut, nolens volens, être considéré comme une forme d'athéisme. Toutefois, je reconnais que cette remarque est controversée. Comte-Sponville ( à lire, vraiment!) parle de l'Esprit de l'athéisme comme une introduction à une spiritualité sans Dieu"

     - Antithéiste

    Se dire Antithéiste signifie que l'on considère la religion comme dangereuse. Ce terme implique une sorte de militantisme qui dépasse le fait de prôner la séparation de l'Eglise et de l'Etat. L'antithéisme remet en cause la légitimité de la foi en tant que facteur moral ou source de connaissances. Ils dénoncent les ravages occasionnés au nom de Dieu.

    - Sceptique

    Les sceptiques placent l'esprit critique au centre de la réflexion et émettent des doutes sur tous dogmes religieux.

    - Libre penseur

    La libre pensée est une posture intellectuelle selon laquelle les opinions doivent s'appuyer sur la logique et sur les faits plutôt que sur l'autorité et sur les traditions. Voltaire et Locke développent ce courant (voir mon livre sur le "Partage")

    - Humaniste

    L'humanisme cherche le bien être général en encourageant la compassion, l'égalité, l'autodétermination et toutes les valeurs qui permettent de s'épanouir et de vivre ensemble. Ces principes ne proviennent pas d'une révélation divine mais de l'expérience humaine.

    - Panthéiste

    Les panthéistes rejettent l'idée d'un être suprême, mais croient que le divin se manifeste à travers tout ce qui existe.

    Si vous ne vous reconnaissez pas dans ces catégories, vous êtes peut être un adepte du Vaudou. Lorsque je suis de nombreuses fois allé à Haïti, un ami haïtien me disait toujours: "Si tu ne connais pas le Vaudou, le Vaudou lui te connaît".

     

  • La fable du colibri

    Je me suis aperçu que peu de monde connaissait cette fable y compris parmi les étudiants. La voici:

    La fable du colibri est brésilienne, répandue en France par un sage, Pierre Rabbi,

    Dans la forêt amazonienne survint un gigantesque incendie. Les arbres flambent de toute part. Tous les animaux de la forêt courent à toute allure, tentant de s'enfuir pour échapper à la mort. Parmi tous ceux qui détalent à perdre haleine, il y a un tamanoir, cet étrange mammifère au long museau qui mange des fourmis et qui est loin d'être agile et rapide. Courant du mieux qu'il peut, le tamanoir se retourne et voit derrière lui un minuscule colibri, vert électrique, qui, lui, au lieu de s'enfuir, va dans une mare, prend une goutte d'eau dans son petit bec et la jette dans l'incendie, refaisant sans cesse le même circuit.

    Le tamanoir, méchant et agressif, un brin humilié, s'adresse au colibri et lui dit: "pauvre crétin ! Tu ne penses tout de même pas arriver à éteindre l'incendie comme cela?"

    Le petit colibri, tout en continuant son travail, lui répond avec sa petite voix: "Je sais bien mais je fais ma part".

    Ne pas attendre que les politiques (soucieux de leur profil de carrière et de leur ego) agissent. FAIRE SA PART ! Faire sa part dans une asso, un quartier, une famille....Une société où chacun se met à faire sa part est sauvée.

  • "Fiche clinique" d'un Occident en déclin

    Cette fiche est faite à partir d'un interview de Regis Debray  paru dans "Le Monde" vendredi 18 juillet.

    1-/ L'étymologie latine de l'Occident, Occidere, ("tomber") renvoie à la chute, au coucher du soleil, et s'oppose à l'Orior ("l'Orient") la naissance du jour et le lever du soleil ! ......

    2-/ Il y a une "provincialisation de l'Europe". Le centre du monde s'est déplacé, la domination occidentale pourrait n'avoir été qu'une parenthèse dans l'histoire de l'humanité.

    3-/ L'Occident, c'est à la fois 1 zone, 1 organisation et 1 projet

         Zone : C'est l'espace euro-atlantique, ce qu'on a appelé le premier monde par opposition au tiers monde et au bloc soviétique. Il est né au moyen age avec l’avènement de la chrétienté, des universités et l'essor des villes. C'est l'aire chrétienne moins le monde des Orthodoxes.

         Organisation : l'Occident a créé une organisation politico-militaire (l'Otan). L'idée est de passer de la contemplation à la domination du monde, "non pas observer le Mont Olympe, mais le gravir". Avec une âme Faustienne, on vend son âme au diable pour conquérir. En Orient on invente la poudre pour faire des feux d'artifice, en Occident, on en fait de la poudre à canon.

        Projet : Moderniser la planète, par un mélange de marché libre (mise en commun de poules et de renards dans un poulailler...)et d’hyper-individualisme. L'Occident ne se pose plus qu'en s'opposant. Satan a changé de nom au cours des siècles: l'hérétique byzantin, le sarrasin, l'Ottoman, les sauvages, le communisme stalinien, et maintenant l'Islamisme.

    4-/ Les points forts de l'Occident

    - une cohésion sous l'égide de Washington. Dans le monde multipolaire, l'Occident est le seul ensemble unipolaire. Un chinois ne se laissera jamais représenté par un Indien, un Brésilien par un Argentin....

    - Le monopole de l'universel. Le droit est là où réside la force (hélas, 3 fois hélas!) . L'expression la plus élevée de la conscience universelle, l'Onu, se trouve à NY au cœur de l'hyper puissance américaine.

    - L'Occident c'est aussi l'école des cadres de la planète. Le chinois et le chilien se forment aux USA.

    - Le formatage des sensibilités humaines, ce qu'on appelle le soft power, qui est une façon d'imprimer l'imaginaire du monde entier.

    5-/ Les points faibles de l'Occident

    - L'hybris ( mot grec superbe! "vouloir plus que la part que le destin nous a attribué, la démesure..."), cette ignorance condescendante du monde extérieur ("The West and the Rest", disent ils), ce complexe de supériorité, ce sentiment de prééminence. L'Occident a mis 8 ans à comprendre que ses troupes étaient des occupants en Afghanistan

    - La perte du sacré et le déni du sacrifice. "Le 26 Aout 1914, 26 000 soldats français ont été tués et le président Poincaré n'est pas sorti de son bureau. Aujourd'hui, un soldat est tué au Mali et c'est un drame.." Le sacré est ce qui commande le sacrifice. Il n'y a pas d'européens prêts à mourir pour l'Europe. L'Orient a gardé le sens du sacré, donc du sacrifice.

    - "le présentéisme" ou court-termisme. L'Occident gouverne au rythme du journal de TF1. L'Orient est dans un temps plus long. "Les humiliés ont toujours plus de mémoire que les maîtres. On se souvient + des gifles qu'on a reçues que celles qu'on a données.".

    6-/ On avait cru sortir du monde des états nations par le haut, notamment par la création d' organisations mondiales; on s'aperçoit qu'on en sort par le bas, c'est à dire par la tribu, souvent à fondement ethniques ou religieux. 2 concepts sont à restaurer: la citoyenneté et la laïcité.

     

     

  • Rencontre avec une personne en grandes difficultés

    Une formation pour  bénévoles organisée par une institution caritative,  m'a  touché par la pertinence du contenu de ses recommandations.

    1/- Les conditions de l'accueil d'une personne en difficultés

    - Entendre le cri " Aimez moi"

    - Attention ! personne blessée, personne blessante

    - La rencontre est un "miroir"

    - La façon d'être et de donner: trouver la juste distance

    - Permettre à la personne de s'écouter elle même

    - Enclencher un processus d'autonomie chez la personne aidée

     

    index.jpg

    2/- Les attitudes du cœur

    - Se faire proche avec délicatesse

    - Se taire pour écouter

    - Eviter la compassion

    - Ancrer la relation dans la durée

    - Savoir dire oui ou non sans se faire manipuler

    - Reconnaître la richesse de la personne accueillie

    - Stimuler la prise d'initiative, le point d'ancrage de son avenir est en elle

    - Accepter mes limites et mon impuissance

     mains.jpg