Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mariage

  • Si vous aimez cette écriture.....

    "Être éveillé la nuit quand tout le monde dort, prêter vraiment l'oreille aux autres, écouter la vie en soi, attendre l'heure bleue, essayer de saisir le moment ou on s'endort, avoir conscience du caractère fugace des choses, être une éponge à sentiments, tenir l'amitié pour un engagement........"

    "Le monde existe a travers nos sens avant d'exister de façon ordonnée dans nos pensées, et il nous faut tout faire pour conserver au fil de l'existence cette faculté créatrice de sens: voir, écouter, observer, entendre, toucher, caresser, sentir, humer, goûter, avoir du goût pour tout, pour les autres, pour la vie".

    Alors vous pourriez acquérir l'ouvrage "le sel de la vie" de françoise Héritier. Elle nous fixe une étoile vers laquelle marcher. Tant pis pour mon livre...vous l'achèterez plus tard!...

    Toujours au sujet de F.Heritier, JC Guillebaud dans le Nel Obs nous informe de la position de cette femme vis à vis du mariage pour tous (quelle mauvaise appellation!). Elle dit que toute configuration anthropologique est d'abord une construction sociale qui doit donc pouvoir évoluer dans les limites de ce qu'elle appelle "les butoirs de la pensée" lesquels procèdent du biologique. De ce fait, elle est plutôt favorable au mariage gay MAIS trés réservée sur tout ce qui est GPA et PMA. Le risque est, dit elle, "une marchandisation du ventre de la femme".

  • "Non exsultate! Non jubilate"

    Je n'exulte ni ne me réjouis du "mariage pour tous" mais je ne suis pas non plus transporté de joie par les manifestations des opposants à ce projet lorsqu'elles sont récupérées par des extrêmistes de la foi et de la condition féminine.

    Les grands problèmes de société exigent la sérénité du débat et de l'écoute mutuelle. Mais je dirais que le "mariage pour tous" (quel mauvais slogan!) ouvre la boîte de Pandore, démolit un des piliers majeurs de notre société, un pilier porteur même, et fait exploser un tabou alors que je pense fortement qu'il faut respecter certains tabous.

    En tant qu'homme devenu de gauche, je ne me sens pas, mais pas du tout! en symbiose avec cette initiative  tellement inopportune dans une France déjà  en situation de rupture et de souffrance. On demandait à F.Hollande de se réveiller...zut! il l'a fait mais c'est pour nous faire faire des cauchemards et nous imposer les mesures anti-sociales de TVA.